L’Étrange pouvoir de Norman

Accueil/Genre/Cinéma/L’Étrange pouvoir de Norman
Chargement Évènements

[Cinéma] VF – Film de Sam Fell, Chris Butler

Avec Alex Borstein, Kodi Smit-McPhee, Tucker Albrizzi
Genres Animation, Aventure, Comédie
Nationalité américain
Date de sortie 22 août 2012 (1h 27min)

Synopsis et critique :

Blithe Hollow est une petite ville de province de la Nouvelle Angleterre, théâtre d’une célèbre chasse aux sorcières, 300 ans auparavant. Le jeune Norman Babcock, voit et parle aux morts, notamment à sa grand-mère. Un beau jour son oncle, l’extravagant Prenderghast lui révèle l’existence, et surtout l’imminence, d’un sortilège centenaire, que Norman seul pourrait stopper, avant qu’il ne se déploie et ne mette en danger les habitants..
Dans un joyeux et caoutchouteux délire, quelque part entre la pâte à modeler de Wallace et Gromit et les oripeaux burtoniens des Noces funèbres, il y a ce drôle de Norman. Un petit gars malicieusement animé par un duo de réalisateurs yankees, fans d’épouvante et débordant d’humour. Norman peut voir les morts, et leur parler. Comme on n’est pas dans Sixième Sens, c’est beaucoup plus rigolo que terrifiant : le môme devise tranquillement avec sa défunte mémé, confortablement installée devant la télé, sur le canapé du salon… Évidemment, de tels dons ne favorisent pas l’épanouissement social : les parents de Norman le prennent pour un dingue, et ses camarades de classe se moquent de lui. Jusqu’à ce qu’une bande de zombies aux motivations floues et aux ossements brinquebalants envahissent sa petite ville.

De George Romero (évidemment) à Scoubidou, ce premier long métrage à quatre mains, sorti de chez Laika Entertainment, le studio responsable de l’excellent Coraline, est un festival de dérision et de clins d’œil hilarants. Une chouette virée macabre… en attendant Frankenwinnie, le nouveau film d’animation de Tim Burton qui revisite à sa façon l’histoire de Frankenstein…

D’après Cécile Mury dans Télérama

En apprendre plus sur le cinéma Amitié Plus