Chargement Évènements
Cet évènement est passé

[Cinéma] VF – A partir de 6 ans – De Ben Stassen, Jérémie Degruson

Avec Kylian Trouillard, Kyle Hebert, Pappy Faulkner
Nationalité belge
5 août 2020 / 1h 28min / Animation, Comédie

Synopsis et critique : Utopia

Bigfoot est le nom donné à un éminent professeur depuis qu’il a subi quelques transformations physiques après avoir cafouillé avec ses épuisettes dans son laboratoire (façon Hulk en plus poilu). Après 10 années passées dans la forêt à tenter d’échapper à des savants fous qui lui courraient après pour percer le mystère de ces drôles de mutations génétiques, Bigfoot est enfin de retour chez lui. Alors que son fiston Adam tente de dompter les incroyables pouvoirs hérités de son père (comme avoir de grands pieds, courir super vite, et comprendre le langage des animaux) et de vivre une vie d’ado normale, son père est devenu la coqueluche des médias. Il est intelligent, il est balèze, mystérieux, poilu et très musclé et pourrait bien incarner un produit d’appel version XXL pour faire vendre tout et n’importe quoi à des consommateurs en manque d’exotisme.

Mais lorsque Bigfoot est alerté par des militants écolos lui demandant de l’aide pour empêcher un forage pétrolier au cœur de l’Alaska, il se dit que sa mission sur terre n’est peut-être pas de vendre du dentifrice ou des jeux vidéos. Le voici donc parti pour une nouvelle aventure. Bien entendu, les choses ne vont pas tout à fait se passer comme prévu, et sous ses allures écolo, la société d’exploitation X-Trakt qui promet de vendre du « pétrole vert » n’est sans doute qu’une énième multinationale pratiquant le greenwashing. Aidé de son ours domestique et de Trapper, le raton laveur mégalomane et boulimique, et de sa môman chérie, Adam va devoir aller à la rescousse de son paternel rapidement porté disparu. Et là, forcément, les ennuis vont commencer !

C’est une bien chouette surprise que ce film d’animation qui pourra, bien mieux que tous vos longs discours de parents ou grands-parents responsables, expliquer sans les endormir tout un tas de concepts tels que la biodiversité, le greenwashing donc, le militantisme (bon d’accord, les militants écolos sont quelque peu caricaturaux), Pierre Rabhi et la part du colibri, la chaîne alimentaire, l’instinct sauvage… Bref, on prend !

En apprendre plus sur le cinéma Amitié Plus
Aller en haut